Alderweireld face à Richarlison

Spurs 0-1 Everton : Un début de saison douteux

La saison reprend mal pour les Spurs qui espéraient que cette nouvelle campagne soit celle du renouveau, la défaite du jour a ramené l’équipe et les supporters à la réalité : elle risque d’être très longue.

Nous n’allons certes, pas espoir dès aujourd’hui, mais cette rencontre a rappelé tout le mal qu’ont les joueurs de Mourinho à développer du jeu. Peu inspirés offensivement, bousculés par des Toffees qui en ont profité pour confisquer le ballon dans les premières minutes du match, Everton a clairement maitrisé sa rencontre et Richarlison pouvait logiquement récompenser les siens (15e) mais c’était sans compter sa maladresse. Tottenham a principalement usé de longs ballons aériens, confirmant cette incapacité à dépasser les lignes adverses… jusqu’au centre de Son pour un Kane trop court (23e). Une occasion franche faisant aussi office de tournant pour nos Lilywhites qui vont dès lors, enchaîner les grosses occasions : Dele (32e), Doherty (41e).

La fin de la première période se révèle ainsi intéressante et malgré la pression mise sur les cages de Jordan Pickford, Tottenham ne réussit pas à trouver la faille et la mi-temps a semble-t-elle coupé le rythme des londoniens qui démarrent la seconde période comme la première, c’est-à-dire de la plus mauvaise des manières. Everton va en profiter pour marquer sur un coup de pied arrêté par l’intermédiaire de Dominic Calvert-Lewin (54e) ; Toby Alderweireld, battu, ne peut empêcher ce qui était redouté depuis le retour des vestiaires. Mourinho n’a cette fois-ci pas perdu de temps pour faire des changements et espérer gagner, mais les entrées de Sissoko (45e), Bergwijn (59e) et Ndombele (75e) n’ont pas apporté grand chose. Match difficile pour l’ancien lyonnais qui a fait une très mauvaise rentrée de jeu, perdant notamment quelques ballons (82e + 83e).

Le passage en 4-4-2 avec Son et Kane en pointe n’aura finalement rien apporté, le milieu de terrain n’ayant pas la capacité de faire le lien entre la défense et l’attaque. À noter la performance intéressante de Matt Doherty, même si l’irlandais a encore tout à prouver du côté des Spurs.

Il s’agissait peut-être d’une défaite évitable, mais ça n’en reste pas moins un succès mérité pour l’équipe adverse. Enfin, il est tout aussi possible que ce revers sonne – dès maintenant – comme un signal pour réveiller et mettre en garde Jose Mourinho et son staff.

L’homme du match N17

Une première globalement réussie pour Matt Doherty dont la grosse occasion (41e) qui a suivi la belle passe de Harry Kane aurait pu ouvrir le score. On attend de voir si l’ancien latéral droit de Wolverhampton confirmera à sa prochaine apparition.

Les statistiques de Tottenham – Everton

  • Jose Mourinho a connu sa toute première défaite en match d’ouverture d’un championnat.
  • Il s’agit de la première défaite de Tottenham contre Everton à domicile en championnat, depuis 2008.
  • Tottenham et Everton se sont affrontés 11 fois dès la première journée du championnat ; l’affiche la plus observée de Premier League en 1ere journée.

La réaction de Jose Mourinho

Nous avons eu de bonnes opportunités malgré un match très difficile ; nous étions là et par moments, nous étions même meilleurs qu’eux.

Le coach après la défaite 0-1 contre Everton.

Le résumé de Tottenham – Everton

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page