Toby Alderweireld célèbre son but contre Arsenal avec Son et Winks.

Spurs 2-1 Arsenal : Une victoire à la Mourinho

Il s’agissait du match à ne pas perde, non pas pour continuer d’espérer participer à l’Europa League la saison prochaine, mais pour sauver l’honneur contre l’ennemi intime et réaffirmer que Tottenham est le meilleur club du Nord de Londres.

On va quand même relativiser un peu étant donné que les deux équipes sont assez médiocre cette année, toujours est-il que les Spurs ont renversé le match pour s’octroyer la victoire et repasser devant les voisins londoniens au classement de Premier League.

Tout avait pourtant mal démarré dans une première mi-temps assez équilibrée, qui a vu Lacazette envoyer un missile (16e) dans la lucarne de Lloris qui ne pouvait rien faire. Un but qu’Aurier a tenté d’empêcher, mais sans succès, Winks était également passif sur l’action précédant le but. Heureusement, Arsenal s’est tiré une balle dans le pied tout seul avec une très mauvaise passe de Kolasinac pour David Luiz, que Heung-Min Son s’est fait un plaisir de cueillir pour égaliser (19e). Le gardien des Gunners ne méritait probablement pas de perdre, tant il aura maintenu ses coéquipiers à flot en repoussant des tirs de Lucas, Kane et Davies. Finalement, c’est Toby Alderweireld (81e) qui a mis le but de la victoire sur corner (oui, vous avez bien lu), chose assez rare pour le souligner.

Pourtant, rien ne laissait présager une victoire des Spurs.

Entre la composition de l’équipe, qui a encore prouvé le manque d’envie de Mourinho de tenter de nouvelles options, les fautes de Davies et Aurier, le corner donné gratuitement par ce dernier aux Gunners, un Lo Celso peu impactant sur le reste de l’équipe, un côté droit avec Sissoko toujours trop juste sur les centres, Son trop gourmand sur une occasion en fin de match qui aurait pu mettre l’équipe en sécurité, sans oublier le retour des vestiaires qui a vu Arsenal confisquer le ballon ; on a clairement vécu un « hold-up » mais à notre avantage.

On notera le bon match de Lloris qui a sauvé Tottenham à 1-1, la défense a été à la hauteur également avec une charnière Toby/Sanchez qui s’est battue pour repousser les offensives adverses. Le défenseur belge a même marqué, consolidant son match et son importance aujourd’hui ; n’oublions pas Lucas qui a délivré quelques belles passes à Kane et récupéré des ballons, parfois près de notre surface de réparation, avalant les kilomètres comme Son ne voudrait le faire.

On a aimé : Lloris / Toby / Sanchez / Lucas
On a moins aimé : Son / Aurier / Lo Celso / Winks

Les Statistiques de Tottenham – Arsenal

  • Avec 4 victoire et 2 nuls, Tottenham est invaincu depuis 6 matchs à domicile contre Arsenal en championnat, la meilleure série depuis 1968 (9 matchs).
  • La victoire du jour était la 10e fois qu’une des deux équipes renversait le score après avoir été mené en Premier League (4 fois pour Tottenham et 6 fois pour Arsenal).
  • Mourinho n’a jamais perdu à domicile contre Arsenal en tant que manager, gagnant 6 fois et faisant 4 nuls.
  • Heung-Min Son a marqué 13 buts toutes compétitions confondues au Tottenham Hotspur Stadium, plus que n’importe quel autre joueur, Kane étant à 12 buts.
  • Heung-Min Son est le premier joueur à marquer et délivrer une passe décisive contre Arsenal en Premier League depuis Emmanuel Adebayor (février 2012).

La réaction de Jose Mourinho

Spurs 2-1 Arsenal : Une victoire à la Mourinho 1

Si vous analysez les statistiques, vous réaliserez le nombre de kilomètres avalés par mes joueurs et l’intensité qu’ils ont mis. Je ne peux que les complimenter.

Le coach, après la victoire contre Arsenal dans le North London Derby

Résumé de Tottenham – Arsenal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page