Célébration de Gareth Bale contre Brighton.

Spurs 2-1 Brighton : Une victoire pleine de doutes

Après une victoire peu convaincante contre Burnley et une défaite contre le Royal Antwerp, Tottenham était attendu au tournant et devait rassurer avant d’affronter le Ludogorets Razgrad en Europa League. Au final, la soirée s’est bien terminée sur une victoire mais… pleine de doutes.

En effet, si l’on met de côté le but de Kane sur pénalty (13e) et la tête de Gareth Bale (73e), nous donnant les trois points, la rencontre fut surtout ponctuée par des séquences de jeu sans rythme et hésitantes. La première mi-temps était ainsi dans la continuité de ce que nous avions pu voir récemment, un comble quand on sait que Mourinho avait mis ce qui était l’équipe type et avait précédemment fait passer un message sur les joueurs qui ne prenaient pas leurs opportunités de jeu au sérieux. La seconde mi-temps était similaire à la première, mais les occasions se sont multipliés, d’abord pour tenter de prendre les trois points après l’égalisation de Brighton, puis afin d’éviter de revivre un scénario calqué sur le nul contre Newcastle et West Ham, plus tôt cette saison.

Gareth Bale a ainsi donné le score, mais on notera tout de même la bonne entrée de Lo Celso qui a mis la pression sur les joueurs adverses vient un bon tacle (87e) permettant de récupérer le ballon, amenant ensuite un bon tir pas loin d’être cadré. Un bon pressing de la part de l’argentin en fin de match (90+2e) a permis de gagner du temps, gênant – au passage – les Seagulls dans leur tentative de revenir au score. En parlant de l’argentin, son compatriote Erik Lamela a montré qu’il était légèrement plus intéressant que Lucas, son centre vicieux pour Kane en début de match (3e), son coup-franc enroulé (45+3e) et son gros tir (67e) auraient mérités de trouver le cadre. Enfin, un mot également sur les bonnes prestations de Pierre-Émile Højbjerg et Hugo Lloris qui ont fait leur taff, interceptant des ballons et solidifiant cette défense des Spurs jugée fragile depuis plusieurs mois.

Parmi les mauvais hommes sur le terrain, on se permet de citer l’arbitre qui fut à côté de son match, on pense notamment à la faute sur Pierre-Émile Højbjerg qui se tient dans la même action qui voit Brighton égaliser. On pense aussi à Heung-Min Son qui est passé à côté de son match, est-ce de la fatigue ? On peut se poser la question après ces dernières semaines intenses au niveau du calendrier qui ont l’air d’avoir abusé une partie de l’effectif. Enfin, Matt Doherty inquiète également, il ne montre pas de grosse plus-value par rapport à Serge Aurier et donc pas énormément de concurrence au poste de latéral droit et semble loin du niveau qu’il avait à Wolverhampton.

L’homme du match N17

Mérité pour l’ancien de Southampton qui s’est imposé comme la meilleure recrue des Spurs sur le dernier mercato. Pierre-Émile Højbjerg enchaîne les bonnes prestations et contrairement à d’autres, apporte réellement quelque chose. Le danois répond ainsi toujours présent quand il s’agit de récupérer des ballons, les intercepter et faire circuler les ballons plus proprement, sans prendre de risque. Il aurait pu sortir sur blessure, mais heureusement pour nous, son mois de novembre ne fait que commencer.

Les statistiques de Tottenham – Brighton

  • Après seulement 7 matchs de championnat, Harry Kane est déjà impliqué sur 14 buts (6 buts inscrits et 8 passes décisives), plus que n’importe quel autre joueur sur les cinq grands championnats européens (Lewandowski étant impliqué sur 13 buts).
  • Harry Kane est entré dans le top 10 des plus gros buteurs de l’histoire de la Premier League avec 149 buts inscrits, rejoignant ainsi Les Ferdinand au classement (ancien joueur de Tottenham).
  • C’est la seconde fois depuis février 2019 que Tottenham termine une journée à la seconde place du championnat (journée civile et non en lien avec le calendrier du championnat).
  • Parmi les 12 joueurs a avoir au moins tiré 25 pénaltys, seuls Matt Le Tissier (96%) et Thierry Henry (92%) ont un meilleur taux de réussite à la conversion des pénaltys que Kane (88%).

La réaction de Jose Mourinho

Gareth (Bale) mérite tout le crédit pour son but, Giovani (Lo Celso) s’est bien battu, Ben (Davies) a apporté de la stabilité derrière, c’est ce dont nous avons besoin de la part des joueurs qui sortent du banc et qui rentrent sur le terrain.

Le coach après les bonnes entrées des joueurs du banc et la victoire 2-1 contre Brighton

Le résumé de Tottenham – Brighton

https://www.youtube.com/watch?v=dDa4vrxeUAk

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page